La sortie du Samsung Galaxy S5 retardé par l'appareil photo.

 

Référencement

proposer actualité
Participer en ajoutant gratuitement une news à notre base de données.
Ajouter une actualité

Lire l'actualité

Publié par Julio le 18/03/2014 profil facebook profil twitter profil google+

Après l'incendie d'une usine à Anseong, selon Samsung, le constructeur coréen doit faire face à un nouveau problème. Le nouveau capteur du terminal demanderait beaucoup de temps à être confectionné, et les commandes de lentilles pour le module prendrait beaucoup de temps. Adieu la sortie du S5 au 11 avril ?


D'après ETNews, le nouveau capteur Isocell 16 Mpixels du Galaxy S5 demanderait des procédures supplémentaires d'intégration qui pourrait retarder la production du smartphone. Plus précisément, le capteur dispose de six lentilles et ces optiques doivent entrer dans un compartiment dont la taille est strictement identique au capteur du S4, qui comporte 5 lentilles. Le travail de ces éléments et leur affinage demande donc un certain temps supplémentaire, un temps qu'il est primordial de prendre afin d'éviter les défauts de fabrication.

De ce fait, Samsung n'aurait assemblé, pour l'instant, que 20 à 30 % de la quantité demandée de capteurs Isocell, ce qui n'est pas forcément de bonne augure à trois semaines d'un lancement mondial. De plus, le rapport indique que ce retard pèse sur l'assemblage du smartphone lui-même; un assemblage qui n'aurait pas, de ce fait, débuté !

Quelle solution pour Samsung ?

Face à cet épineux problème, Samsung a deux choix principaux devant lui : soit retarder la sortie du Galaxy S5 le temps d'obtenir la quantité totale demandée à ses fournisseurs, soit lancer le terminal en petite quantité. Cette seconde stratégie permettrait non seulement à Samsung de tenir sa parole au niveau des délais, mais également de pouvoir roder sa chaîne de production du capteur et d'assemblage du smartphone.